Les 7 Soleils

"Et puis, pensez donc : Saint-Nazaire, le port, les quais, l’océan, le vent du large, les embruns qui vous fouettent le visage..."
Archibald Haddock - Les 7 Boules de Cristal

Accueil > Actu externe > 16e édition des Escales

Les 3 et 4 août 2007 sur le port de Saint-Nazaire

16e édition des Escales

vendredi 27 juillet 2007, par Hveghi Moltus

- Le festival des musiques du monde réunit cette fois des artistes des trois mers : l’Adriatique, la Noire et la Rouge.
- Mais sans la Syldavie et la Bordurie.

La communication est l’une des principales composantes de la mondialisation. Mais elle ne sert pas tout le monde de la même façon. C’est la singularité du festival nazairien des musiques du monde que de permettre à des expressions musicales ignorées en France, voire en Europe, de faire leur entrée -en plus par un port !- sur notre continent.

Cette 16e édition des Escales a choisi de composer un bouquet des musiques traditionnelles, actuelles ou émergentes que l’on peut entendre autour de trois mers : Adriatique, mer Noire et mer Rouge, trois mers qui ont une porte sur la Méditerranée et bordent trois continents.

JPEG - 52.6 ko
Parmi les invités des Escales 2007, les Turcs de Baba Zula.

De l’Arabie saoudite au Yémen en passant par l’Egypte, la Géorgie, la Turquie, la Roumanie, le Soudan, au total près de vingt pays seront représentés à travers 196 artistes, 23 formations musicales dont dix-sept en exclusivité.

On pourra ainsi entendre un concert unique de Tsehaytu Beraki, la grande voix de l’Erythrée, le bulgare Ivo Papazov, reconnu comme l’un des plus grands clarinettistes du monde, la trop rare Natacha Atlas, ou encore découvrir “Vertiges”, la création musicale de Tony Gatlif.

La promesse de grands moments de rencontres musicales et humaines...

- Le programme complet et les renseignements pratiques sur le site des Escales.

La Syldavie et la Bordurie absentes

La Syldavie et la Bordurie seront hélas absentes de cette grande rencontre. Patrice Bulting, directeur des Escales, et Patrice Gaboriau, assistant de programmation, se sont pourtant démenés pour avoir des représentants de ces deux pays voisins de la Mer noire.

Le petit royaume de Syldavie connaît une grande créativité sur le plan musical.

Aussi attendait-on avec intérêt la venue du groupe Oskar Kapac, qui marie avec énergie et bonheur la musique des orchestres de bal et les audaces électroniques. Hélas, le groupe n’a pu finaliser à temps l’ambitieux projet mêlant choeur, cuivres et cordes qu’il comptait présenter en première européenne à Saint-Nazaire. Mais Oskar Kapac a promis sa présence pour une prochaine édition.

Quant à la Bordurie, on sait avec quelle parcimonie le régime moustachiste délivre des autorisations de sortie du territoire à ses ressortissants...

Plusieurs groupes musicaux underground s’y montrent très actifs bien que leurs créations ne soient pas toujours du goût musical de dirigeants plus portés sur la musique cadencée et, occasionnellement, sur les airs d’opéra.

Là aussi, il faudra attendre pour apprécier cette production parait-il d’une grande vitalité et qui, par le fait, ne se fait entendre qu’en dehors des circuits officiels.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?