Les 7 Soleils

"Et puis, pensez donc : Saint-Nazaire, le port, les quais, l’océan, le vent du large, les embruns qui vous fouettent le visage..."
Archibald Haddock - Les 7 Boules de Cristal

Accueil > Actu 7 Soleils > Un été tintinophile

Un été tintinophile

mercredi 12 septembre 2007, par Stéphane Minche

A défaut d’être ensoleillé, cet été aura été au moins tintinophile.

Notre association Les 7 Soleils a en effet été partie prenante des rencontres littéraires organisées les samedis de fin juin à fin août à la Maison du port de Lavau, entre Saint-Nazaire et Nantes, dans le cadre de la biennale d’art contemporain Estuaire 2007.

Le samedi 4 août, la grange de la Maison du Port, habituellement occupée par des nichées d’hirondelles, a accueilli Charles-Henri de Choiseul-Praslin qui s’est interrogé et nous a interrogés sur le thème : Tintin est-il moderne ? Une causerie qu’il avait inaugurée en mai lors des Rencontres de la Ducherais organisées par nos amis Jean Rouaud et Philippe Dossal.

Les Hydropathes

Après un dîner crêpes et galettes, Charles Dierick, des Studios Hergé, a exploré, avec finesse et humour, les rapports possibles entre Hergé et les courants artistiques de la modernité au début du XXe siècle.

JPEG - 32.7 ko
Charles Dierick : "Une influence à chercher du côté d’Alphonse Allais".

Réglant, avec maestria, leur compte aux professeurs de rapprochements hasardeux, notamment avec le suprématisme de Kasimir Malevitch, il a magnifiquement et joyeusement étayé une thèse selon laquelle les influences qui ont pu marquer Hergé seraient plutôt à trouver du côté des Incohérents et d’Alphonse Allais.
Convaincu et hilare, son auditoire gardera le souvenir d’un grand moment comme en connurent les Hydropathes...

Balkaniques

Nous avons retrouvé la Maison du Port le 25 août -merci au Lieu unique, organisateur de la Biennale et qui a bien voulu nous accueillir- pour une joute jubilatoire entre Dodo Nita et Yves Horeau afin de savoir si la Roumanie et la Syldavie seraient un même pays.

Nos tintinologues roumain et nantais se sont finalement accordés pour admettre que ce royaume imaginaire est le résultat d’un cocktail dont les ingrédients proviennent, comme l’a d’ailleurs reconnu Hergé, des ces pays naguère qualifiés de balkaniques.

La mer

L’été a également été tintinophile pour les 7-9 ans fréquentant le centre de loisirs de l’Office socio-culturel de Montoir-de-Bretagne qui ont eu notamment droit à un programme d’activités axées sur la BD et, en particulier, et avec le concours des 7 Soleils, sur les deux albums des aventures de Tintin évoquant la ville voisine de Saint-Nazaire.

JPEG - 47.9 ko
Les 7-9 ans de l’Office socio-culturel de Montoir dans les pas de Tintin.

Ils ont effectué le parcours de Tintin, du capitaine Haddock et de Milou, une visite préparée par la lecture des albums, le visionnage des dessins animés et du reportage de Thalassa sur Tintin et la mer où il est largement question du passage de Tintin à Saint-Nazaire et de la relation avec l’histoire de son port.

Ils en ont profité pour découvrir l’oeuvre de Varini qui a rythmé le paysage portuaire de triangles rouges, triangles qui, par un habile effet visuel, se rassemblent en une figure unique quand on les voit depuis la terrasse panoramique. C’était une des œuvres présentées dans la cadre de la biennale Estuaire 2007 et qui pourrait demeurer au-delà de la fin de cette première édition de la biennale.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?