Les 7 Soleils

"Et puis, pensez donc : Saint-Nazaire, le port, les quais, l’océan, le vent du large, les embruns qui vous fouettent le visage..."
Archibald Haddock - Les 7 Boules de Cristal

Accueil > Actu 7 Soleils > Bienvenue dans les pas de Tintin, du capitaine Haddock et de (...)

A SAINT-NAZAIRE !

Bienvenue dans les pas de Tintin, du capitaine Haddock et de Milou

jeudi 26 juillet 2012, par Jean-Claude Chemin

Car Tintin, le capitaine Haddock et de Milou vous ont précédés à Saint-Nazaire. Leur visite est racontée par Hergé dans l’album Les 7 Boules de Cristal. Six fresques géantes sur métal émaillé et une table d’orientation jalonnent leur parcours.

Souvenez-vous ! Tintin vient d’arriver au château de Moulinsart. Nestor le conduit jusqu’au capitaine Haddock, effondré dans un fauteuil. Un coup de téléphone sort brusquement le capitaine de sa prostration. Il se lève, disparaît, réapparaît.
Il a quitté sa robe de chambre pour la tenue éprouvée du marin, un sac jeté sur l’épaule. « En route ! » lance-t-il à Tintin. « En route pour où, capitaine ? » demande celui-ci.
Tintin obtiendra la réponse quelques minutes plus tard, alors qu’ils filent à bord de la Lincoln Zephyr jaune du capitaine : « A Saint-Nazaire ! ». Et le capitaine de se lancer dans une description du port atlantique, si lyrique qu’on peut imaginer qu’il lui a déjà rendu visite : « Et puis, pensez donc : Saint-Nazaire, le port, les quais, l’océan, le vent du large, les embruns qui vous fouettent le visage... »
Et c’est ainsi que, par un beau matin de printemps, ils entrent dans la ville qui n’existe plus.

Géographie imaginaire

Car à l’époque, à l’automne 1946, quand Hergé dessine cette séquence , Saint-Nazaire a été rayée de la carte, détruite à plus de 85 % par les bombardements alliés qui ont tenté en vain de neutraliser la base de sous-marins construite par l’occupant et d’où partaient les U Boat pour torpiller les convois de navires ravitaillant la Grande-Bretagne.

Lisant Les 7 Boules de Cristal, le jeune Nazairien que j’étais crut d’abord à une coïncidence. Soit, Tintin et ses compagnons passent par un port qui se nomme Saint-Nazaire, mais ce port appartient à une géographie imaginaire...
Ce n’est que plus tard, ayant acquis quelques connaissances sur l’histoire de ma ville, que je compris que leur visite n’avait rien de fortuit.

Rappelons-nous : Tintin, le capitaine Haddock et Milou sont à la poursuite des ravisseurs du professeur Tournesol dont on apprendra qu’il s’agit d’Indiens « de pour race quicha... », comme leur expliquera le général Alcazar au moment d’embarquer à Saint-Nazaire à bord d’un paquebot à destination de l’Amérique du sud.

La Transat

Car Saint-Nazaire a été, jusqu’à la seconde guerre mondiale, le port tête de ligne des paquebots de la Compagnie générale transatlantique -la Transat- pour l’Amérique centrale. Par à une correspondance on pouvait, via le canal de Panama, toucher la côte ouest de l’Amérique du sud et, en particulier Callao, le port de Lima où on retrouvera d’ailleurs Tintin et ses compagnons au début du Temple du Soleil, le second tome de cette aventure.

Avec Les 7 Boules de Cristal, Hergé vient donc rappeler cet épisode fondateur de Saint-Nazaire qu’a été l’ouverture de la ligne transatlantique. La base des sous-marins est venu recouvrir le bassin où s’amarraient les paquebots de la Transat ; de cette époque il reste bien peu de traces : les vestiges de la première gare ferroviaire, et des noms de rues : Santander, Mexico, La Havane, Veracruz... qui sont ceux des destinations des paquebots qui partaient de Saint-Nazaire.

Pourquoi ne pas restituer à cette ville, meurtrie par la guerre et tentée de croire qu’elle n’a pas eu d’histoire, son mythe fondateur, et cela en rendant hommage à l’un des grands créateur du XXe siècle ?
Telle était l’ambition du projet Tintin à Saint-Nazaire. Car c’est l’ouverture de la ligne transatlantique qui entraina dans les mois qui suivirent l’implantation d’un chantier de construction navale.

Jalons

En décembre 1986, quarante ans après le passage de Tintin, les statuts de l’association Les 7 Soleils étaient déposés à la sous-préfecture de Saint-Nazaire. Son objet : perpétuer le souvenir du passage de Tintin, du capitaine Haddock et de Milou à Saint-Nazaire.
En mars 1987, Mme Fanny Rodwell, présidente de la Fondation Hergé, donnait son accord à la réalisation du projet consistant à jalonner leur parcours de six agrandissements de vgnettes tirées de l’épisode nazairien des 7 Boules de Cristal qui seront implantés aux endroits où Tintin et ses compagnons sont censés être passés.

Ces “jalons” ont été mis en place entre 1995 et 2003, grâce à l’aide de la Fondation Hergé puis des Studios Hergé, et de Moulinsart, et le soutien des collectivités, de fonds européens, d’entités économiques (chambres de commerce et port) et d’entreprises.
Ce cheminement a été prolongé avec l’inauguration, début juillet 2011, de la table d’orientation Tintin et la mer dont l’élégante forme est due au designer nazairien Jérôme Besseau, malheureusement disparu depuis. Installée auprès du plus vieil édifice portuaire de Saint-Nazaire, cette table d’orientation réunit les treize autres ports réels visités par Tintin ainsi que deux lieux relevant de la géographie imaginaire d’Hergé : celui du naufrage de la Licorne et le point de chute de l’aérolithe dans L’Etoile mystérieuse.

Un livre-guide

Parallèlement, l’association Les 7 Soleils a été à l’origine de l’exposition Tooot ! Tintin, Haddock et les bateaux (1999 à Saint-Nazaire, 2001 au musée de la marine de Paris), et du procès en cours d’assises du général Alcazar (2001 à Nantes).
A noter que le sous-marin du professeur Tournesol, visible aujourd’hui au musée Hergé, à Louvain-la-Neuve, a été étudié et construit par des gens en formations à Saint-Nazaire (étudiants en construction navale, stagiaires adultes en formation professionnelle) pour l’exposition Tooot ! Et c’est dans les mêmes conditions qu’a été réalisée la table d’orientation.

L’association Les 7 Soleils organise périodiquement des conférences autour de l’oeuvre d’Hergé. Son prochain gros chantier est l’écriture du livre-guide Tintin et Saint-Nazaire qui expliquera la rencontre entre le jeune reporter et “le port, les quais, l’océan, le vent du large, les embruns qui vous fouettent le visage...”

Très bonne visite dans les pas de nos amis !

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?