Les 7 Soleils

"Et puis, pensez donc : Saint-Nazaire, le port, les quais, l’ocan, le vent du large, les embruns qui vous fouettent le visage..."
Archibald Haddock - Les 7 Boules de Cristal

Accueil > Actu 7 Soleils > A 12 ans Herv interviewait Herg pour les radios francophones

Trs jeune reporter

A 12 ans Herv interviewait Herg pour les radios francophones

Dans une lettre Tintin il raconte l’impressionnante rencontre

lundi 19 avril 2021, par Jean-Claude Chemin

En 1962, micro en main, Herv Guillemot ralise sa premire interview. Herv, qui fera une belle carrire la radio, est alors g de 12 ans.
Son interlocuteur nest pas le premier venu puisquil sagit de Herg. Lentretien, qui se droule avenue Louise Bruxelles, dans les studios du crateur de Tintin, sera diffus sur les ondes des radios francophones.

En fait, cest Pierre Guillemot, son pre, qui lui a mis le pied ltrier, ou plutt le micro du Nagra la main. Pierre Guillemot est depuis deux ans responsable du bureau de lAgence centrale de presse (ACP) auprs des instances europennes Bruxelles et correspondant de plusieurs radios francophones ainsi que de journaux britanniques.

Quand il obtient de Herg un rendez-vous, il se dit que le crateur de Tintin ne pourrait avoir plus frais interlocuteur quun jeune garon passionn par les aventures du clbre reporter.

Pre et fils prparent ensemble lentretien qui sera ensuite diffus sur les radios publiques francophones. Malgr des recherches obstines, Herv nen a, hlas, par retrouv traces.

JPEG - 17.9 ko
Cliff, le fox-terrier

Le sjour des Guillemot Bruxelles sachve en 1964 quand Pierre est nomm rdacteur en chef du bureau de lACP Paris. Ils quittent lappartement de la capitale belge pour sinstaller Saint-Pierre-les-Nemours, en Seine et Marne. La maison familiale dispose dun grand jardin ; il est dsormais possible daccueillir un chien dans de bonnes conditions. Ce sera Cliff. Bien sr, un fox-terrier...

Lassociation Les 7 Soleils est honore de compter un tel reporter parmi ses membres !

Lettre Tintin

JPEG - 99 ko
La carte de voeux envoye par Herg Herv

Mon cher Tintin,

cela fait un bon bout de temps que lide de tenvoyer un petit mot me trotte dans la tte Pour tre franc cela fait pratiquement une demi-douzaine de dcennies ! Comme tu le vois, je suis un indcrottable procrastinateur ! Et puis surtout je ntais pas bien certain de lintrt, pour toi, de mon courrier

Mais voil, chemin faisant, Chemin aidant, je prends enfin ma plume pour te raconter, la lumire des Sept Soleils, ma toute premire interview ! Cest en effet la fois au compagnon de tant de lectures de jeunesse et au confrre que je madresse. Fils de journaliste, jai probablement suivi tout naturellement la voie professionnelle de mon pre, mais peut-tre TON pre y a-t-il t aussi pour quelque chose ! Je mexplique

1960. Bruxelles, o mon pre est en poste. Jai dix ans. Pas de billes dans mes poches, mais aprs une enfance marocaine, je madapte et dcouvre un monde nouveau : la grande ville, la froidure de lhiver, le tramway (le 22), lAtomium, mes premiers escaliers roulants, les tout premiers succs dAdamo, tandis que je chante la Brabanonne la fte du lyce franais proche de la gare du Midi et que je me gave de wafe ou gauff au suc, de moules et caricoles, de massepain la Saint Nicolas, de waterzooi ou de hch amricain, etc... et surtout, surtout, je me gave de bandes dessines ! Comme il se doit, mon jeune ge, je suis abonn ton Journal

1962. Tu as dj une bonne vingtaine de reportages-aventures ton actif et tu rentres tout juste du Tibet, si je ne mabuse. Cest alors que mon pre me rserve une sacre surprise : il me propose daller faire linterview de ton pre !
Jour J. Mai-juin, me semble-t-il, avenue Louise, peut-tre dj. Ma mmoire me fait un peu dfaut.

Je nen mne pas large. Je me retrouve l, dans un beau bureau, sobre et bien rang, tout penaud, assis entre nos pres, amuss et souriants. Les formules de politesse passes, je me souviens de la premire question chaleureuse - de ton pre : Alors, Herv, que veux-tu savoir ? . Bon, tu ten doutes, du haut de mes douze ans, je me contente de suivre le droul de lentretien soigneusement prpar par mon pre, rduit au rle de porte-micro (de Nagra)

Une petite rafale de questions, classiques , un jeu auquel se prte aimablement ton pre tout aussi classiquement : lui lessentiel du scnario, de lcriture, du dcoupage et bien sr des dessins des personnages principaux, ses collaborateurs le reste, les dcors, accessoires et autres lments des images.

Aprs une rapide visite des bureaux des dessinateurs en plein travail, cest lheure de partir. Ton pre nous raccompagne, et dune franche poigne de main le regard malicieux et le sourire bienveillant, me souhaite bonne chance Au revoir, Monsieur Herg, merci ! .

Puis la vie reprend son cours, ma vie de collgien, avec dans un coin de ma tte quelques belles toiles moins mystrieuses ! - en guise de souvenir de cette belle rencontre. Je nai hlas aujourdhui pas de trace de lenregistrement de lpoque, mais un autre souvenir ne ma jamais quitt : en effet, ma petite histoire nest pas finie !

Dcembre 1962. Cest au tour de ton pre de me rserver une sacre surprise : en loccurrence un courrier mon nom contenant une superbe carte de vux ! Oui, souviens-toi, cher Tintin, vos vux pour lanne 1963 : Klow, Chapelle du chteau de Kropow. Mosaque dite A la colombe . Art byzantin du VI me sicle Milou te regarde, portant en offrande une colombe, et ta suite, le capitaine Haddock, le professeur Tournesol, les Dupondt et en arrire plan Nestor Une carte signe de la main de ton pre.

Quel cadeau pour mon premier courrier personnel ! Aujourdhui encore, encadre par mon pre, votre carte de vux est accroche au mur, ct de ma table de chevet.

Voil, cher Tintin, petite anecdote mais grand souvenir pour moi, que je suis heureux de partager enfin avec toi. Jy ajouterai juste un dernier clin doeil : une brve rencontre, chaleureuse elle aussi, avec Jean-Pierre Talbot ton double cinmatographique dans un restaurant de la Grand Place, peu avant notre dpart dfinitif de Belgique

A trs bientt,
car je vais profiter de cette correspondance pour me replonger une fois de plus dans lune de tes aventures, probablement Lle noire jai un penchant pour lEcosse et si tu les croises, transmets mes amitis Quick et Flupke, Jo, Zette et Jocko !

Confraternellement,
Herv


En parallle son mtier de journaliste, Pierre Guillemot, le pre de Herv, a men, sous le pseudonyme de Pierre Nemours, une prolifique carrire dcrivain. Traducteur de plusieurs romans policiers anglo-saxons, il publie en 1963 son premier roman despionnage au Fleuve noir. Plus dune centaine suivront, dont en 1970 Yung Ho sest mis table, laurat des Palmes dor du roman despionage. Pierre Guillemot est dcd en 1982.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?